La campagne « De travailleuses à chômeuses, même injustice, même combat! » bat son plein!

Le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) tient à vous rappeler que la campagne « De travailleuses à chômeuses, même injustice, même combat! » bat son plein en cette période électorale.

 

 

 

Le MASSE considère que le régime actuel d’assurance-chômage reproduit et accentue les inégalités économiques vécues par les femmes dans le monde du travail. Ces dernières sont les plus pénalisées par les actuels critères d’accès, étant donné leur précarité plus importante sur le marché de l’emploi. Il est donc primordial de revoir en profondeur le fonctionnement du régime afin de garantir un accès réellement juste et équitables aux canadiennes. Afin d’atteindre cet objectif le MASSE propose de mettre l’accent sur deux revendications principales :

  • Une formule hybride abaissant le seuil d’admissibilité à 350 heures ou 13 semaines.
  • Un accès aux prestations régulières d’assurance-chômage, en cas de perte d’emploi, sans égard aux prestations de maternité et aux prestations parentales.

Dans le cadre de cette campagne électorale fédérale, le MASSE à déjà interpellé les principaux Parti afin d’obtenir des engagements au sujet de l’assurance-chômage. Afin d’accentuer la pression et d’obtenir des réponses claires, le MASSE vous invite à interpeler les partis politiques aux quatre coins du Québec et à questionner vos candidat-es dans votre circonscription sur leurs engagements concernant l’assurance-chômage.

Le MASSE vous invites également à partager notre vidéo afin de faire connaître cet enjeu au plus grand nombre.

Aidez-nous à faire de l’assurance-chômage un enjeu majeur de cette campagne !!!

Les revendications de la campagne, en bref :

  • abaisser le seuil d’admissibilité à 350 heures ou 13 semaines ;
  • établir un seuil minimal de 35 semaines de prestations ;
  • augmenter le taux de prestation à 70% basé sur les 12 meilleures semaines de salaire;
  • indexer annuellement le palier de revenu du supplément familial (avec réajustement rétroactif à partir de 1997), basé sur le revenu individuel et non familial ;
  • abolir les exclusions totales en cas de départ volontaire et d’inconduite ;
  • avoir accès aux prestations régulières d’assurance-chômage, en cas de perte d’emploi, sans égard aux prestations maternité/parentales/paternité versées.

Pour plus de détails concernant la campagne en cours vous pouvez consulter le site du MASSE à la page suivante : https://www.lemasse.org/category/femme/