Montréal, le 22 mars 2017 – Le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) se dit déçu des quelques timides mesures sur l’assurance-emploi contenues dans le second budget Morneau. Pour le MASSE, ces mini-mesures cosmétiques ne s’adressent pas aux réels problèmes vécus par les chômeurs et chômeuses. Certes, le budget présente des mesures qui peuvent être intéressantes, comme par exemple une plus grande flexibilité des congés parentaux. Mais le MASSE déplore que ce budget ne présente pas de réelles mesures pour soutenir les personnes qui doivent faire face à une perte d’emploi.

Bien que le MASSE soit en accord avec le fait de fournir une aide gouvernementale aux proches aidants, il n’empêche que pour sa porte-parole, Marie-Hélène Arruda, ce n’est pas au régime d’assurance-emploi de supporter cette mesure : « Le régime d’assurance-emploi est devenu un programme fourre-tout, on investit pour des mesures qui n’ont pas vraiment de lien avec le chômage et on finance à coup de milliards – pris à même la caisse d’assurance-emploi – des programmes d’employabilité. Mais lorsqu’il est question de verser des prestations aux travailleurs qui se retrouvent sans emploi, là le gouvernement se fait économe ».

Pour le MASSE, le gouvernement ne doit pas oublier qu’à la base, le régime d’assurance-emploi a pour mission de protéger les travailleurs et travailleuses qui perdent leur emploi en leur fournissant des prestations. « Avec ce budget, le gouvernement continue de s’écarter de la mission réelle du régime alors qu’il reste tellement à faire. Rappelons-nous que tout récemment seuls 40 % des personnes en chômage recevaient des prestations », s’indigne Marie-Hélène Arruda.

D’ailleurs, le MASSE déplore le fait que ce budget ne fasse aucunement mention de l’engagement du Parti libéral de mener un « examen en profondeur du régime afin d’effectuer des changements au programme pour nous assurer que plus de travailleurs puissent avoir accès aux prestations ».

Le MASSE souhaite néanmoins saluer l’attribution de sommes destinées à l’amélioration des services à l’assurance-emploi qui n’avaient cessé de se dégrader au courant de la dernière décennie.

Saviez-vous que...

Seulement 40% des sans-emploi touchent des prestations, cela signifie que près de 6 chômeurs sur 10 sont exclus d’un régime pour lequel ils ont cotisé.

Depuis quelques années, seulement une femme sans-emploi sur trois est admissible à l’assurance-emploi.

Saviez-vous que...

Un problème avec l’assurance-emploi?

Contacter un groupe de défense des droits des chômeurs et chômeuses de votre région.

Liste des groupes par région administrative

Faire une demande de révision.

Comment puis-je contester une décision de la Commission de l’assurance-emploi?

Faire appel à la division générale du Tribunal de la sécurité sociale.

Détails

Faire appel à la division d’appel du Tribunal de la sécurité sociale.

Détails